Rapport Projet Éducatif
Projet éducatif 2018-2023
023 - École Alphonse-Desjardins

Date d'adoption du « Projet éducatif » par le conseil d'établissement : 2019-06-13

Encadrements légaux

Le projet éducatif est un outil stratégique. Il est la résultante d’un exercice de mobilisation de tous les acteurs intéressés par l’école qui permet notamment de mettre en lumière les forces et les défis de la population scolaire.

L’analyse des données recueillies tout au long de la démarche permet de déterminer les enjeux. De ces enjeux découle le choix d’orientations et d’objectifs centrés sur l’apprentissage et la réussite des élèves.

L’article 37 de la Loi sur l’instruction publique nous dit : Le projet éducatif de l’école, qui peut être actualisé au besoin, comporte : 1° le contexte dans lequel elle évolue et les principaux enjeux auxquels elle est confrontée, notamment en matière de réussite scolaire; 2° les orientations propres à l’école et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves; 3° les cibles visées au terme de la période couverte par le projet éducatif; 4° les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés; 5° la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Les orientations et les objectifs identifiés au paragraphe 2° […] doivent également être cohérents avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire. Le projet éducatif doit respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école.

Par la suite, le projet éducatif devra être mis en œuvre en convenant avec l’équipe-école des moyens qui permettront l’atteinte des objectifs et des cibles établis. La mise en oeuvre peut se référer, entre autres :

Portrait et contexte
Contexte de l'établissement

L’école primaire Alphonse-Desjardins accueille 530 élèves du préscolaire à la 6e année dans deux pavillons situés au 6600, rue Lemay et au 6650, 39e avenue. Un agrandissement du bâtiment de la rue Lemay s’est terminé à l’été 2018. D’autres travaux de rénovation seront complétés d’ici la rentrée scolaire 2019. Les deux pavillons fonctionneront désormais à pleine capacité. Notre école a ceci de particulier qu’elle dessert des élèves des secteurs de l’accueil et de l’adaptation scolaire (trouble du spectre de l’autisme et difficultés d’apprentissage et du langage) en plus des enfants du quartier. Afin de favoriser la mixité de la clientèle, les enfants sont répartis entre les pavillons uniquement en fonction de leur groupe d’âge. Ainsi, les élèves du préscolaire à la troisième année se retrouvent au pavillon principal tandis que ceux de la quatrième à la sixième année sont à l’annexe. Le portrait de l’école, tout comme celui du quartier, a changé ces dernières années. L’indice de défavorisation demeure stable à 8 (10 étant l’indice le plus élevé). Les statistiques du bureau de la planification institutionnelle de la CSDM nous indiquent que : • 58 % des élèves sont nés au Québec; • 37 % ont le français comme langue maternelle, 27 % l’arabe, 15 % l’espagnol ou le kabyle et 21 % une autre langue. Depuis quelques années, l’équipe enseignante a choisi de tabler sur la bonne maîtrise du français pour tous les élèves. Le développement des compétences en lecture est tout particulièrement ciblé. Ainsi, nous entendons utiliser abondamment la littérature jeunesse comme moteur de l’apprentissage du français. Les arts, la mathématique et l’activité physique ne sont pas en reste. Trois projets emballent les enfants. Les élèves du troisième cycle découvrent la guitare dans leur cours de musique et participent au Festival de guitare à l’école Marguerite-De Lajemmerais. Des cours d’échecs sont offerts en classe et en activité parascolaire par un spécialiste. Et nouveauté cette année : notre école s’est procuré une flotte de vélos pour permettre aux enfants d’apprendre à faire de la bicyclette et à connaître les règles de sécurité. Pour soutenir les élèves, l’école Alphonse-Desjardins offre des services en orthopédagogie, en psychoéducation, en orthophonie et en éducation spécialisée.

Enjeux

L'intérêt pour la lecture

Projet éducatif

Orientation : Rehausser le niveau des compétences en littératie.

Objectif : Améliorer la compétence en lecture des élèves vulnérables (55 %-69 %).

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Taux de réussite (70% et plus) en lecture des élèves vulnérables
Cible : Augmentation de 2% du taux de réussite dans la compétence lire