Rapport Projet Éducatif
Projet éducatif 2018-2023
082 - École Saint-Isaac-Jogues

Date d'adoption du « Projet éducatif » par le conseil d'établissement : 2019-04-24

Encadrements légaux

Le projet éducatif est un outil stratégique. Il est la résultante d’un exercice de mobilisation de tous les acteurs intéressés par l’école qui permet notamment de mettre en lumière les forces et les défis de la population scolaire.

L’analyse des données recueillies tout au long de la démarche permet de déterminer les enjeux. De ces enjeux découle le choix d’orientations et d’objectifs centrés sur l’apprentissage et la réussite des élèves.

L’article 37 de la Loi sur l’instruction publique nous dit : Le projet éducatif de l’école, qui peut être actualisé au besoin, comporte : 1° le contexte dans lequel elle évolue et les principaux enjeux auxquels elle est confrontée, notamment en matière de réussite scolaire; 2° les orientations propres à l’école et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves; 3° les cibles visées au terme de la période couverte par le projet éducatif; 4° les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés; 5° la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Les orientations et les objectifs identifiés au paragraphe 2° […] doivent également être cohérents avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire. Le projet éducatif doit respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école.

Par la suite, le projet éducatif devra être mis en œuvre en convenant avec l’équipe-école des moyens qui permettront l’atteinte des objectifs et des cibles établis. La mise en oeuvre peut se référer, entre autres :

Portrait et contexte
Contexte de l'établissement

L'école Saint-Isaac-Jogues, située au coeur du Domaine Saint-Sulpice, est fréquentée par une clientèle mixte. Son territoire couvre le Domaine et les Habitations Saint-Sulpice et André-Grasset. Les élèves proviennent de 25 lieux de naissance différents, les deux principaux étant le Québec et l'Algérie. Plusieurs vivent une immigration récente, mais ce sont davantage les conditions de la défavorisation en lien avec les conditions de vie qui ont un impact sur la réussite (logement, conditions sociales, monoparentalité, revenu familial et précarité du travail des parents). Nos élèves parlent 31 langues maternelles différentes, les principales sont le français (61%) et l'arabe (17%). Suite à notre analyse, les besoins académiques prioritaires se situent au niveau de l'écriture et de la compétence résoudre. Les défis en écriture sont principalement: Cohérence du texte, utilisation d'un vocabulaire approprié, construction de phrases et respect des normes relatives à l'orthographe grammaticale. Les défis dans la compétence résoudre sont principalement: Manifestation de la compréhension de la situation-problème et mobilisation des concepts et processus requis pour produire une solution appropriée. Nous remarquons de belles forces au niveau de l'adaptation à la situation d'écriture, de l'engagement et de la curiosité de nos élèves.

Enjeux

Augmentation du nombre d'élèves non vulnérables

Projet éducatif

Orientation : Rehausser le niveau des compétences des élèves en écriture.

Objectif : Augmenter le nombre d'élèves par niveau qui obtiennent un résultat scolaire qui se situe au-delà de 69% à la compétence écrire.

Éléments de pilotage :
Taux de réussite lecture, écriture, raisonner élèves vulnérables
Taux de réussite lecture, écriture, raisonner écart garçon-fille
Taux de réussite lecture, écriture, raisonner élèves EHDAA
1er cycle primaire : Échec et % élèves vulnérables lecture - écriture - raisonner
Entrée au 2e cycle primaire : Taux élèves en échec français et/ou mathématique

Indicateur : Le nombre d'élèves qui ont obtenu un résultat supérieur à 69% dans la compétence écrire au bulletin de juin de chaque année.
Cible : 85 %

Orientation : Rehausser le niveau des compétences des élèves à résoudre une situation problème.

Objectif : Augmenter le nombre d'élèves par niveau qui obtiennent un résultat scolaire qui se situe au-delà de 69% à la compétence résoudre.

Éléments de pilotage :
Entrée au 2e cycle primaire : Taux élèves en échec français et/ou mathématique

Indicateur : Le nombre d'élèves qui ont obtenu un résultat supérieur à 69% dans la compétence résoudre au bulletin de juin de chaque année.
Cible : 85 %