Rapport Projet Éducatif
Projet éducatif 2018-2023
205 - École Victor-Doré

Date d'adoption du « Projet éducatif » par le conseil d'établissement : 2019-06-11

Encadrements légaux

Le projet éducatif est un outil stratégique. Il est la résultante d’un exercice de mobilisation de tous les acteurs intéressés par l’école qui permet notamment de mettre en lumière les forces et les défis de la population scolaire.

L’analyse des données recueillies tout au long de la démarche permet de déterminer les enjeux. De ces enjeux découle le choix d’orientations et d’objectifs centrés sur l’apprentissage et la réussite des élèves.

L’article 37 de la Loi sur l’instruction publique nous dit : Le projet éducatif de l’école, qui peut être actualisé au besoin, comporte : 1° le contexte dans lequel elle évolue et les principaux enjeux auxquels elle est confrontée, notamment en matière de réussite scolaire; 2° les orientations propres à l’école et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves; 3° les cibles visées au terme de la période couverte par le projet éducatif; 4° les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés; 5° la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Les orientations et les objectifs identifiés au paragraphe 2° […] doivent également être cohérents avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire. Le projet éducatif doit respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école.

Par la suite, le projet éducatif devra être mis en œuvre en convenant avec l’équipe-école des moyens qui permettront l’atteinte des objectifs et des cibles établis. La mise en oeuvre peut se référer, entre autres :

Portrait et contexte
Contexte de l'établissement

L'école Victor-Doré est une école à mandat supra régional qui accueille des élèves de 4 à 12 ans présentant une déficience physique grave qu'elle soit motrice ou organique, avec ou sans troubles associés (déficit sensoriel ou intellectuel, trouble de la communication, dont la non-oralité, déficience visuelle ou auditive, trouble du spectre de l'autisme). Les équipes d'intervenants scolaires et du CRME (Centre de réadaptation Marie-Enfant) œuvrent au quotidien auprès des enfants afin de leur offrir les programmes éducatifs réguliers et adaptés, prescrits par le ministère de l'Éducation, ainsi que des services professionnels de soutien et de réadaptation, comme la physiothérapie et l'ergothérapie. En plus des enseignants spécialisés en déficience physique, le personnel scolaire comprend des préposés, des éducateurs spécialisés, des orthophonistes et une psychologue. Le CRME met à la disposition des élèves qui présentent des enjeux de santé complexes, deux infirmières et une inhalothérapeute. L’expertise de l’école rayonne bien au-delà de l’île de Montréal, puisque le mandat suprarégional fait en sorte qu’elle scolarise des jeunes qui viennent de seize commissions scolaires. En effet, 42,01% des élèves résident en périphérie du territoire de la CSDM. La participation des parents à la vie scolaire de leur enfant est donc plus complexe, vu la distance entre leur résidence et l’école. L’annexe La passerelle de l’école Victor-Doré, quant à elle, accueille des élèves de 4 et 5 ans du territoire de la CSDM qui présentent une déficience physique légère et qui ont besoin d’un suivi en ergothérapie, physiothérapie ou orthophonie pendant un an ou deux avant d’être intégrés en classe ordinaire ou spéciale, selon leurs besoins. Notre annexe, composée de deux classes de maternelle, est située à l’école de quartier sans barrières architecturales, Marie-Favery. Pour la plupart des élèves, la communication et l’autonomie présentent un grand défi. La majorité d’entre eux sont semi-autonomes ou non-autonomes dans plusieurs sphères des activités de la vie quotidienne (déplacements, soins d’hygiène, alimentation et habillage). Sur le plan de la communication, beaucoup d’entre eux ont besoin d’être outillés et accompagnés afin de les amener à mieux s’exprimer, que ce soit à l’oral ou à l’écrit. En effet, environ 35 % de nos élèves utilisent un outil de communication technologique Hight Tech (IPad, ordinateur) ou Low Tech (Step by Step, Big Mack...). Une bonne proportion d’entre eux bénéficie d’un suivi en orthophonie, dans les deux écoles. De plus, comme les élèves sont limités dans leurs activités en raison de leur déficience motrice, ils ont besoin de vivre des expériences nouvelles et variées afin de construire leur identité, s’affirmer, agir et réaliser leur choix dans la mesure de leur possibilité afin de devenir acteurs de leur réussite. En raison de ces considérants, l’école Victor Doré a choisi d’accompagner ses élèves dans le développement de leur autodétermination, afin qu’ils prennent part activement à leur cheminement scolaire, et qu’ils participent à la société dans laquelle ils vivent, à la hauteur de leur capacité.

Enjeux

La réussite de tous les élèves

Projet éducatif

Orientation : Favoriser le développement de l'autodétermination de tous les élèves

Objectif : D'ici 2022, favoriser les transitions entre les écoles Victor-Doré et Joseph-Charbonneau

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Nombre de rencontres annuelles entre les deux écoles
Cible : 3

Objectif : D'ici 2022, développer l'autodétermination de tous les élèves

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Pourcentage des élèves qui atteignent un objectif concernant l'autonomie inscrit dans le plan d'intervention
Cible : 75 %

Objectif : D'ici 2022, augmenter le niveau d'appropriation et d'intégration des TIC chez les élèves

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Pourcentage d'élèves utilisant au moins un outil technologique pour s'informer ou communiquer
Cible : 80 %