Rapport Projet Éducatif
Projet éducatif 2018-2023
306 - Centre William-Hingston - FGA

Date d'adoption du « Projet éducatif » par le conseil d'établissement : 2019-06-20

Encadrements légaux

Le projet éducatif est un outil stratégique. Il est la résultante d’un exercice de mobilisation de tous les acteurs intéressés par l’école qui permet notamment de mettre en lumière les forces et les défis de la population scolaire.

L’analyse des données recueillies tout au long de la démarche permet de déterminer les enjeux. De ces enjeux découle le choix d’orientations et d’objectifs centrés sur l’apprentissage et la réussite des élèves.

L’article 37 de la Loi sur l’instruction publique nous dit : Le projet éducatif de l’école, qui peut être actualisé au besoin, comporte : 1° le contexte dans lequel elle évolue et les principaux enjeux auxquels elle est confrontée, notamment en matière de réussite scolaire; 2° les orientations propres à l’école et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves; 3° les cibles visées au terme de la période couverte par le projet éducatif; 4° les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés; 5° la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Les orientations et les objectifs identifiés au paragraphe 2° […] doivent également être cohérents avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire. Le projet éducatif doit respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école.

Par la suite, le projet éducatif devra être mis en œuvre en convenant avec l’équipe-école des moyens qui permettront l’atteinte des objectifs et des cibles établis. La mise en oeuvre peut se référer, entre autres :

Portrait et contexte
Contexte de l'établissement

Le centre William-Hingston est un centre de formation générale des adultes dédié uniquement à la francisation. Les élèves qui le fréquentent sont donc des adultes allophones qui viennent y apprendre le français dans un but d’intégration à la société québécoise francophone. Ils proviennent d’une centaine de pays et parlent une soixantaine de langues maternelles différentes. 80 % d’entre eux sont au Canada depuis moins de 5 ans. C’est la catégorie d’âge des 30-45 ans qui est la plus représentée, avec 57 % des personnes. Les femmes sont représentées à 60%. Dans les cours de soir, cette statistique est différente alors que ce sont les hommes qui sont plus nombreux, selon le même pourcentage. Le taux d’assiduité tourne autour de 80% et le taux de réussite dépasse les 87%. Enfin, un grand nombre de nos élèves reçoivent des allocations pour fréquenter notre centre à temps plein pour des périodes pouvant aller jusqu’à un an. 22 % de nos élèves nous sont référés par le Ministère de l’immigration, de l’inclusion et 13 % par Emploi-Québec. En plus du programme ministériel de francisation qui se décline en 8 niveaux, le centre offre le programme de francisation-alpha pour les personnes peu scolarisées dans leur propre langue. Un partenariat avec le centre Champagnat permet d'offrir un cours d'éducatrice à la petite enfance en concomitance avec la francisation, à un ou deux groupes chaque année. De nombreuses activités culturelles et sportives sont régulièrement proposées aux élèves, en mode parascolaire ou intégrées aux cours. Des services d'orientation, d'aide psychosociale et d'éducation spécialisée complètent l'offre de service.

Enjeux

- Intégration des élèves à la société québécoise. - Élèves ayant des difficultés d’apprentissage et d’adaptation.

Projet éducatif

Orientation : Favoriser l'inclusion de tous les apprenants en francisation

Objectif : D'ici 2022, développer l'autonomie de l'ensemble des apprenants en francisation afin de favoriser leur intégration à la société québecoise.

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Augmentation de l'autonomie. (questionnaire maison)
Cible : Au moins 80% de nos apprenants auront le sentiment d'avoir augmenté leur autonomie.