Rapport Projet Éducatif
Projet éducatif 2018-2023
358 - Centre Saint-Louis - FGA

Date d'adoption du « Projet éducatif » par le conseil d'établissement : 2019-05-01

Encadrements légaux

Le projet éducatif est un outil stratégique. Il est la résultante d’un exercice de mobilisation de tous les acteurs intéressés par l’école qui permet notamment de mettre en lumière les forces et les défis de la population scolaire.

L’analyse des données recueillies tout au long de la démarche permet de déterminer les enjeux. De ces enjeux découle le choix d’orientations et d’objectifs centrés sur l’apprentissage et la réussite des élèves.

L’article 37 de la Loi sur l’instruction publique nous dit : Le projet éducatif de l’école, qui peut être actualisé au besoin, comporte : 1° le contexte dans lequel elle évolue et les principaux enjeux auxquels elle est confrontée, notamment en matière de réussite scolaire; 2° les orientations propres à l’école et les objectifs retenus pour améliorer la réussite des élèves; 3° les cibles visées au terme de la période couverte par le projet éducatif; 4° les indicateurs utilisés pour mesurer l’atteinte des objectifs et des cibles visés; 5° la périodicité de l’évaluation du projet éducatif déterminée en collaboration avec la commission scolaire. Les orientations et les objectifs identifiés au paragraphe 2° […] doivent également être cohérents avec le plan d’engagement vers la réussite de la commission scolaire. Le projet éducatif doit respecter la liberté de conscience et de religion des élèves, des parents et des membres du personnel de l’école.

Par la suite, le projet éducatif devra être mis en œuvre en convenant avec l’équipe-école des moyens qui permettront l’atteinte des objectifs et des cibles établis. La mise en oeuvre peut se référer, entre autres :

Portrait et contexte
Contexte de l'établissement

Le centre Saint-Louis est situé dans l’arrondissement Plateau Mont-Royal de la ville de Montréal. Il est fréquenté par des élèves non-francophone qui demeurent majoritairement dans un rayon de 1 km du centre et qui habitent à Montréal depuis moins d’un an (1/3 de la clientèle).La moitié de notre population scolaire n’a jamais habité ailleurs au Canada, mais environ 30% de la clientèle est née au Canada, 26% est née en Amérique latine et 24% vient de l’Asie. Ainsi, 44% des étudiants ont l’anglais comme langue maternelle, 17% ont l’espagnol, 6% ont le portugais, 6% le chinois, de 2 à 5% l’arabe et le 22% restant se décline en 40 autres langues maternelles parlées par nos élèves... De plus, 43% des gens qui n’ont pas l’anglais comme langue maternelle parlent tout de même anglais. 30% ont déjà leur résidence permanente et 22% ont obtenu leur citoyenneté. En ajoutant à ces chiffres le % d’élèves nés au Canada, on en conclu que 82% de la clientèle est canadienne ou bien avancée dans le processus. Seulement 10% ont un permis de travail. 65% de la clientèle arrive au centre et a déjà étudié le français auparavant. Ce qui explique l’énorme besoin de soutien linguistique pour les étudiants qui n’ont jamais étudié le français. Ils sont peu, mais comme les enseignants “s’ajustent” à la majorité, ces étudiants ont besoin de soutien spécifique. Nos élèves en général n’ont jamais fréquenté une école au Québec (88 %), mais la moitié de la clientèle a déjà étudié au centre auparavant et revient pour poursuivre leur apprentissage de la langue. Le centre accueille environ 1150 élèves par année, pour un généré d’ETP de 360. Il faut donc un peu plus de 3 inscriptions pour générer un élève à temps plein. 70% de notre clientèle se situe entre 20 et 39 ans et plus de la moitié sont des femmes. Seulement 20% sont parents. Les 1/5 des étudiants inscrits au centre pensent y rester autour de 6 mois, jusqu’à ce qu’ils parlent assez français ou jusqu’à ce que leur horaire leur permette. 87% de la population scolaire du Centre Saint-Louis a plus de 15 ans de scolarité, sur ce 87%, 47% a plus de 19 ans de scolarité. Les étudiants proviennent d’horizons professionnels ou académiques très variés. Environ 17% des étudiants travaillent ou ont étudié dans les domaines des arts (cinéma, musique, design, théâtre, télé, cinéma) et 15% proviennent des domaines de la santé (médecin, psychiatre, biologie, etc...). 37% de la clientèle travaille à temps plein ou à temps partiel, mais plus de la moitié (65%) de ces gens ne travaillent pas dans leur domaine d’études. Au moment du sondage, ¼ de la clientèle se cherchait activement un emploi. Certains étudiants (11%) attendent de maitriser davantage le français avant de commencer leur recherche d’emploi. Le taux de réussite du centre est de 95%

Enjeux

Il y a beaucoup de concurrence dans les offres de services en francisation. Actuellement, le centre Saint-Louis a une bonne réputation et il est primordial de la conserver. Il rejoint les défis et enjeux liés à la mission de la CSDM.

Projet éducatif

Orientation : Favoriser l’intégration des apprenants à la société québécoise francophone.

Objectif : Augmenter de 5% la satisfaction des élèves à bien comprendre le français parlé québécois

Éléments de pilotage :
Ne s'applique pas

Indicateur : Résultat d'un sondage auprès des élèves.
Cible : 5%